Le Mouvement Québécois des Minimaisons (MQMM), un appui de taille.

La Mini maison tipi peut compter sur un appui considérable! Un mouvement Québécois créé sur mesure pour la cause… et la cause de toutes celles et tous ceux qui veulent un jour vivre le rêve de vivre mieux dans moins grand!

Il y a une mobilisation monstre autour de notre histoire, une histoire qui n’est qu’une parmi beaucoup d’autres du genre, et le Mouvement Québécois des Minimaisons (MQMM) l’appui fortement.

La mission de cet organisme créé en janvier dernier est au cœur même de mon défi :

« Promouvoir et favoriser l’implantation des mini-maisons au Québec comme style de vie et option de logement viables et adaptés aux réalités et aux défis environnementaux, sociaux, économiques et politiques actuels, dans une perspective durable. »

À la demande générale de sympathisants qui nous demandent s’ils pouvaient faire quelque chose, signer une pétition, etc. Des membres du MQMM (2 ex-maires, un docteur en urbanisme et un professionnel des réglementations de zonages) ont accepté de se pencher sérieusement sur des revendications qui seront présentées, à travers une pétition, à l’Assemblée Nationale.

Une liste de revendications, des embuches à surmonter actuellement au niveau provincial, des MRC et des villes, qui empêchent de vivre ce mode de vie intelligent et sensé.

Pour rapporter un propos du Président du MQMM lors d’une discussion récente, autant qu’aujourd’hui, nous pouvons encore choisir d’avoir un gros camion qui consomme un puit de pétrole par jour, ou une petite voiture 100% électrique, on devrait pouvoir choisir si l’on veut vivre dans un château de 10 chambres à coucher (c’est permis!), ou dans une petite maison écologique à l’empreinte minimum (ce qui n’est pas permis)… Et je ne parle que de la superficie, parce que les obstacles sont beaucoup plus nombreux!

Bref, vous serez invité sous peu à signer cette pétition qui regroupera les principaux obstacles à surmonter pour pouvoir vivre de façon légale un mode de vie adapté aux réalités et enjeux planétaires d’aujourd’hui.

En attendant, je vous invite à adhérer à ce grand mouvement Québécois, en devenant membre du MQMM (OBNL). Il n’en coûte que 10$ pour ajouter votre voix pour ces changements que nous souhaitons tous!

Site web du Le Mouvement Québécois des Minimaisons (MQMM)

Page Facebook MQMM

ARTICLES SUR LE SUJET

Le Mouvement des minimaisons est né / Camille Dauphinais-Pelletier / La Tribune / 27 janvier 2018

Les lois devront changer / La Tribune / Maxence Dauphinais-Pelletier / 25 Julluit 2018

Saint-Nazaire : un premier écoquatier de mini-maisons / Dominique Gobeil / Le Quotidien / 30 juillet 2018

Des mini-maisons à Saint-Nazaire / Le Lac-St-Jean / Francis Laroche / 9 avril 2017

Le Mouvement des minimaisons est né / Camille Dauphinais-Pelletier / La Tribune / 30 juillet 2018

Mini-maisons: vivre dans tout petit / Le Devoir / Alice Mariette / 21 avril 2018

Une pensée sur “Le Mouvement Québécois des Minimaisons (MQMM), un appui de taille.”

  1. Bonjour M.Beaudette

    Mon nom est Yvon Duff, un simple petit citoyen ordinaire de St-Eugène de Grantham qui souhaite un jour pouvoir vivre dans une mini-maison pour vivre selon mes convictions pour protéger l’environnement au mieux possible.

    Je suis très sympatisant à votre situation constatant les embûches que vous avez eu à rencontrer dans les derniers temps pour tenter de maintenir votre mini-maison à Waterville.

    Je vous encourage à continuer de promouvoir l’implantation des mini-maisons au Québec car je suis bien d’accord que tous le monde devrait avoir droit d’habiter une maison qui convient à ses valeurs et à ses besoins modestes s’il le désire sans être pris dans des règlements qui lui en empêche, ça serait une forme de respect de l’individu qui choisit un style de vie qui lui convient plutôt qu’un autre!

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *